Séminaire confiance numérique (Adrien Bécue R & T Coordinator Airbus Defence & Space CYBERSECURITY)

Cyber-sécurité des bâtiments intelligents : ambitions et résultats du projet ITEA FUSE-IT.

Le projet FUSE-IT (Facility Using Secure Energy and Information Technology) a pour objectif de développer un système de gestion du bâtiment qui réponde à des exigences élevée de pérennité, d’ergonomie, de sécurité, de sûreté et d’efficacité énergétique. En particulier FUSE-IT doit permettre de résoudre le dilemme entre efficacité et sécurité que rencontrent les gestionnaires de sites critiques dans un contexte d’explosion des innovations en matière de bâtiment intelligent et de réseaux intelligents d’énergie. Labellisé en 2013 par ITEA2 et financé en France par la DGE, le projet a démarré le 15/10/2014 pour une durée d’exécution de 36 mois. Le consortium Européen comporte 21 partenaires répartis sur la France (12), la Belgique (3), la Turquie (2), le Portugal (4).

Le projet s’inscrit dans un contexte d’automatisation accrue du bâtiment, rendue possible par l’adoption des technologies de l’information. Ce phénomène se traduit dans l’habitat par le développement de la domotique. Au niveau des infrastructures et des bâtiments industriels et tertiaires, l’adoption de ces technologies est souvent freinée par une problématique de sécurité. En effet l’ouverture des systèmes de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) (air conditionné, ventilation, chauffage, …) sur les réseaux d’information et sur le web exposent les sites critiques à des menaces de type cybernétique, méconnues des automaticiens.
En parallèle, le développement des réseaux intelligents d’énergie qui s’impose petit à petit aux producteurs, transporteurs et distributeurs, requiert de pouvoir transformer les consommateurs d’énergie en « consom-acteurs », de manière à pouvoir optimiser les échanges et réduire l’emprunte carbone de la chaîne complète. La réplication des capacités de gestion intelligente de l’énergie au niveau des sites clients a donné naissance au concept de « Micro-Grid » qui constitue le niveau avancé de maturité énergétique pour un bâtiment. Toutefois, là-encore, l’adoption de cette innovation est freinée par la problématique de sécurité des sites critiques, qui s’exposeraient à des attaques de leurs systèmes d’information via l’exploitation de vulnérabilités inhérentes à la chaîne d’énergie.
Enfin il faut noter que la sécurité physique des sites critiques est elle-même assurée par des systèmes incorporant de manière croissante les technologies du monde IT. La sophistication des systèmes de protection périmétrique et de gestion d’accès au bâtiment, l’interconnections croissante entre ces systèmes, l’utilisation de réseaux de capteurs sans fils, l’externalisation accrue des activités humaines de surveillance, l’automatisation des routines de détection peuvent engendrer des résultats paradoxaux. Alors que la protection contre des attaques physiques tend à s’améliorer par l’usage des technologies de l’IT, l’exposition accrue de ces systèmes à des attaques cybernétiques, favorise le recours à des attaques dites mixtes, exploitant les maillons les plus faibles de l’infrastructure cyber-physique.

Le résultat du projet sera la conception, le développement, l’intégration et la démonstration d’un système sécurisé intelligent de gestion du bâtiment (Smart Secured Building System) qui intègre les modules suivants :

  • Une chaîne sécurisée et mutualisée de capteurs, effecteurs & terminaux innovants ;
  • Des réseaux sécurisés et fédérés d’information et d’énergie ;
  • Un module commun de traitement et d’analyse de données du bâtiment ;
  • Une interface unifiée de gestion intelligente du bâtiment ;
  • Une interface unifiée de supervision de sécurité physique et logique. 

Les innovations issues du projet seront démontrées à travers un ensemble de campagnes d’essais nationaux (démonstrations préliminaires) et d’une démonstration finale qui sera associée à un événement international. Les cas d’usages suivants ont été proposés :

  • Gestion adaptative de l’énergie et sous-facturation sécurisée sur un site complexe
  • Réaction à une attaque cyber-physique sur la chaîne d’énergie d’un site critique
  • Déploiement d’un système de gestion du bâtiment pour un événement temporaire
222 vues
Jeudi 03 Décembre 2015
Tag(s) : confiance numerique, sécurité informatique
Partager : Facebook
Intégrer :
Vidéos suggérées